Seyne-les-alpes

SON PARCOURS

Jean Proal naît le 16 juillet 1904 à Sainte-Rose, hameau de Seyne-les-Alpes, dans ce qui était alors le département des Basses-Alpes. Il est le deuxième fils de Paul-Cyprien Proal (1841-1918) et Marie-Amélie Reynier (1865-1934).

La famille de son père est originaire de Faucon, près de Barcelonnette ; celle de sa mère, de Seyne-les-Alpes. Il tisse une forte amitié, indéfectible, avec son frère aîné, Paul, né en 1899, qui est son représentant lors de la première rencontre avec Robert Denoël, son principal éditeur. Tandis que Paul marié avec Marguerite Gastinel a deux enfants – Jean-Claude et Françoise – Jean Proal n’a pas de descendance.

Après des années de vie avec Marie Cazères – vie dont, vu sa discrétion, il ne parle pas – il s’en sépare vers 1950, lorsqu’il quitte Paris pour raison de santé. Il a rencontré alors celle qui deviendra sa seconde femme, Suzanne Gontier, appelée Suzon par tous. Gravement malade des poumons, il meurt en 1969.

Ces éléments biographiques sont extraits de la Revue n° 1 de l’AAJP, Jean Proal, une écriture saisissante.