Jean Proal

Les vingt ans de l’AAJP

L'AAJP fête ses vingt ans avec des rencontres et la résidence d'auteur de Sylvie Vignes...

Les Vingt ans de l’AAJP

L’AAJP a souhaité honorer la date de ses Vingt ans par des rencontres et des lectures programmées durant l’été 2018.

Les vingt ans de l'AAJP

De là fut envisagé une résidence d’auteur dans le département (ville de Manosque, en lien avec la DLVA).

Un dossier fut envoyé au CNL par l’auteur, Madame Sylvie Vignes, (et l’AAJP, structure d’accueil) – dont voici quelques mots de présentation du projet :

L’objectif de cette résidence est de mettre en lumière l’œuvre de Jean Proal (1904-1969) en amont de la commémoration du cinquantenaire de sa mort, d’une part par le biais de rencontres-lectures publiques et d’autre part grâce au projet d’écriture.

Les vingt ans de l'AAJPProfesseur de littérature à l’Université Toulouse-Jean Jaurès où je dirige le master Création littéraire et où j’ai longtemps dirigé la revue Littératures, j’ai été sensibilisée au talent très personnel de cet écrivain fort injustement méconnu lors de la passionnante Journée d’étude « Jean Proal, créateur d’humanité » qui s’est tenue à Grenoble en octobre 2011 et dont les actes ont été publiés par Fanny Déchanet-Platz aux éditions Artois Presse Université en 2013. Ma contribution personnelle à cette Journée d’étude s’intitulait « Entre chien et loup, vertiges de l’entre-deux dans Tempête de printemps de Jean Proal ». Devenue à cette occasion membre de l’Association des Amis de Jean Proal, j’ai eu l’honneur et le plaisir de rencontrer ou de mieux connaître d’autres admirateurs de cette œuvre, et je participe depuis très régulièrement à la revue de l’Association :

  • Accompagnement de la nouvelle “La Petite Lumière”, Revue de l’Association des Amis de Jean Proal (n°11, titré “Indécises frontières”, août 2017, 96 p.
  • Commentaire de la nouvelle “Rencontre du Berger” et « Nuit de guerre”, Forcalquier, Revue de l’Association des Amis de Jean Proal n°9 titré “Les Cloches d’Évolène et autres nouvelles”, juin 2015, 96 p.
  • Commentaire de cinq inédits de Jean Proal sur la Camargue commentés, Forcalquier, Bulletin de l’Association des Amis de Jean Proal n°7 titré “Le Désert des manades”, juin 2013, 80 p.
  • Commentaire de l’échange épistolaire Jean Giono-Jean Proal, Forcalquier, Bulletin de l’Association des Amis de Jean Proal n°6, juin 2012, 80 p.

Je suis de plus en plus convaincue que Jean Proal mérite d’être connu par un bien plus large public, qui sortirait enrichi de sa lecture, tant sur les plans esthétique et culturel que sur le plan humain, et il me semble donc judicieux de ne pas laisser passer l’occasion qu’offre ce cinquantenaire de publier un essai qui mette en lumière sa vie et son œuvre.

Programme de rencontres, dates et lieux :

vendredi 20 juillet, 18h30 : Médiathèque Louis Joseph, Château-Arnoux

jeudi 26 juillet, 17h : Médiathèque d’Herbès, Manosque

mardi 31 juillet, 17h30 : Bastion des Pénitents, Seyne-les-Alpes

 

La troisième rencontre, prévue à Seyne-les-Alpes, lieu de naissance de Jean Proal sera un peu plus étoffée.

L’exposition de la médiathèque départementale du 04 sera présentée durant les deux mois de juillet et août.

Soutenu par la mairie de Seyne – en vue en même temps d’amorcer et annoncer les actions prévues pour 2019, le Cinquantenaire de la mort de Jean Proal.

Est prévu un entretien suivi d’une lecture avec trois intervenants :

Lecture par Antoine de Toffoli, jeune comédien de l’ENSATT de Lyon.

Entretien avec Sylvie Vignes, Professeur université de Toulouse 2 et Anne-Marie Vidal, passionnée par cette œuvre, présidente de l’association des Amis de Jean Proal.

NB : Nous avons su depuis peu l’absence de soutien du CNL, et le regrettons vivement…

Cependant, nous avons souhaité, en accord avec l’auteur, maintenir cette résidence.

l’AAJP remercie les structures qui, pour cette occasion, ont ou vont contribuer à la soutenir : la DRAC, la DLVA, la Mairie de Seyne-les-Alpes