Jean Proal

Le printemps est là !

Le deuxième rendez-vous ‘Dans la houle des mots’ rend hommage au retour du printemps et à la lumière de l'œuvre de Jean Proal....

Dans la houle des mots

Le printemps est là !

Vendredi 18 avril 2014 à 18h00

Lecture & Rencontre Dans la houle des mots

Maison des Métiers du Livre
4 avenue de l’Observatoire
04300 Forcalquier
Tél. 06 88 10 70 63
Libre participation aux frais

Ce deuxième rendez-vous Dans la houle des mots rend hommage au retour du printemps et à la lumière de l’œuvre de Jean Proal, à cet élan de vie suprême qui transforme la nature et force patiemment les Hommes à devenir, inexorablement, les témoins silencieux des instants où « le monde a pris une nouvelle ordonnance ».

Cette lecture sera interprétée par Yves Mugler et suivie d’un échange entre le public, le lecteur et Anne-Marie Vidal.

le-printemps-est-là © Yves Mugler

© photo Yves Mugler

TEXTES LUS :
Carnet de route (extrait) : 31 décembre 1935
Printemps des Alpilles (extrait) : Janvier est arrivé
Tempête de printemps (extrait) : Sylvain à la source
Montagne aux solitudes (extrait) : En plus c’était le printemps
Sara (extrait) : La nuit de printemps…
Où souffle la Lombarde (extrait) : Se lancer dans la pente…
Carnet de route (extrait) : 18 mars 1918 & juin 1934
Oh pardon !

L’élan neuf du Printemps, véritable force mystérieuse qui « empoigne » brusquement Sylvain Séveran par exemple dans Tempête de Printemps, est un appel qui vient bousculer l’ordre établi, à mi-chemin entre deux mondes, deux états d’être, états d’âme… (cf « Entre chien et loup » vertiges de l’entre-deux dans Tempête de Printemps de Jean Proal, in Jean Proal, créateur d’humanité).

Jean Proal

Jean Proal © Hans Hartung

L’œuvre de Jean Proal accorde une place importante aux saisons comme plus largement encore à tout ce qui compose un « pays », allant même souvent jusqu’à personnifier des éléments naturels. La terre essentielle, vivante, qui force l’homme et forge son caractère : « cette terre si dure qui ne répond que si on la force et qui se reprend si vite » ; la montagne qui dit : « jusque-là… mais pas plus loin. Alors il faut s’incliner » ; les choses : « la maison tout entière se détendait dans la nuit comme un corps vivant »…

L’invité

Ce mois-ci une place est réservée à Emmanuel Jeantet, invité à venir présenter l’activité des éditions C’est-à-dire.

logo-cad

La signature de l’atelier « C’est-à-dire » est apparue depuis 1991 à la fin de nombreux livres et numéros de revues édités par des associations de haute et basse Provence et des Alpes du Sud : plus d’une centaine à ce jour, à la forme éditoriale desquels nous avons contribué en faisant tout ou partie du travail de secrétariat d’édition, de conception graphique, de mise en page, de suivi de fabrication.

Tout en poursuivant les activités de l’atelier, nous sommes devenus, en 2007, à notre tour éditeur. Nous voulons nous donner le temps de préparer nos livres avec soin, par égard tant pour nos auteurs que pour leurs futurs lecteurs. Notre ambition est donc exigeante : l’édition de 4 à 8 titres par an dans trois collections distinctes, « Un territoire et des hommes », « Mille mots chuchotés » et « L’épaisseur du vent ».

C’est-à-dire est membre fondateur de l’association « Éditer en haute Provence », qui établit des liens de coopération entre des petits éditeurs indépendants et des professions liées à l’édition, ayant choisi de travailler dans ce haut pays.

Emmanuel Jeantet, gérant et secrétaire d’édition

voir le programme des prochaines lectures Dans la houle des mots

 

Compte rendu

Une quinzaine de personnes sont venues se bercer en silence à la houle épaisse des mots… dits par Yves Mugler, à l’occasion de ce deuxième rendez-vous de l’AAJP qui a mis le printemps à l’honneur. Ce fut l’occasion pour certains de découvrir l’œuvre de Jean Proal, de s’étonner de la force qui habite ses textes, et pour d’autres de renouer avec une intériorité subtile. Un vrai moment de partage…

DSC_5272

© photo Yves Mugler

A l’issue de cette lecture, Emmanuel Jeantet a largement présenté les éditions C’est-à-dire et la singularité de cette structure indépendante, abordant les difficultés rencontrées parfois par les éditions indépendantes vis-à-vis de la diffusion, mais aussi les succès emportés grâce à la qualité du travail entrepris.

Emmanuel Jeantet © Yves Mugler

© photo Yves Mugler

Cette rencontre s’est achevée autour des ouvrages des éditions C’est-à-dire et de l’AAJP que le public a pu consulter et acquérir sur place.

DSC_5274

© photo Yves Mugler