Jean Proal

Colloques des auteurs méconnus du XXe siècle

...

Colloque des auteurs méconnus du XXe siècle

les 13-14 octobre 2011

Université Charles-de-Gaulle – Lille 3
3 Rue du Barreau
59650 Villeneuve-d’Ascq
Tél. 03 20 41 60 00

Colloque organisé par le Centre Roman 20-50 (E.A. 1061 / ALITHILA), la Chaire de recherche du Canada sur le roman moderne (Université du Québec à Chicoutimi) et le Centre Jacques-Petit (E.A. 3187 ‑ Université de Franche-Comté).

fanny_dechanet-platz1-d2df8

Intervention de Fanny Déchanet-Platz :

« Les trois premiers romans de Jean Proal face aux éditeurs : poétique et réception d’un méconnu au reflet de sa correspondance ».

PROGRAMME

Jeudi 13 octobre

9h ‑ Ouverture
9h15 ‑ Juliette Lormier (Lille 3) : Paul-Jean Toulet : l’aventure romanesque et fantaisiste
9h45 ‑ Clément Dessy (Université Libre de Bruxelles) : Claude Anet, romancier-reporter
10h15 ‑ Nathalie Declochez (Bon-Encontre) : Emmanuel Debousquet, la vie à fleur de pin
10h45 ‑ Discussion & pause
11h15‑ Caroline Juliot (U. du Maine) : Maurice Magre ou la vie est un songe
11h45 ‑ Hélène Baty-Delalande (Nanterre) : Jean Schlumberger, l’austérité de l’épure
12h15 ‑ Discussion & repas
14h ‑ Alexis Buffet (Lyon 2) : Luc Durtain à la conquête du monde
14h30 ‑ Véronique Trottier (UQAC) : La banale tragédie de la misère anonyme chez Antonine Coullet-Tessier
15h ‑ Anne Mathieu (Nancy 2) : Simone Téry et la construction mythique de la guerre d’Espagne
15h30 ‑ Discussion & pause
16h ‑ Patrick Bergeron (U. du Nouveau-Brunswick) : Renée Dunan, le roman de l’aventurière ou l’aventurière du roman
16h30 ‑ Raymond Huard (Montpellier 3) : Jeanne Galzy, exploratrice des passions féminines
17h ‑ Discussion

Vendredi 14 octobre

9h ‑ Pierre Lecoeur (Orléans) : Fernand Fleuret l’introuvable
9h30 ‑ Philippe Blondeau (U. de Picardie) : Jean Rogissart ou le roman de l’Ardenne
10h ‑ Patrick Guay (UQAC) : Un bacille dans le bouillon, les expériences littéraires de Jacques Spitz
10h30 ‑ Discussion & pause
11h ‑ Paul Renard (Centre Roman 20-50) : Léon Bopp, romancier de la totalité
11h30 ‑ Michel P. Schmitt (Lyon 2) : Jean Vaudal, jugement critique et création romanesque
12h ‑ Discussion & repas
13h45 ‑ Fanny Dechanet-Platz (Grenoble 3) : Jean Proal, poétique et réception d’un méconnu
14h15 ‑ François Ouellet (UQAC) : René Laporte, rêveur lucide
14h45 ‑ Denis Pernot (U. d’Orléans) : Les Heures qui restent de Boris Schreiber
15h15 ‑ Bruno Curatolo (U. de Franche-Comté) : Léon Aréga, sans aucune trace
15h45 ‑ Discussion & pause
16h15 ‑ Table ronde d’éditeurs
17h ‑ Clôture

Les actes du colloque ont paru sous le titre Romans exhumés (1910-1960) – Contribution à l’histoire littéraire du vingtième siècle, Etudes réunies et présentées par Bruno Curatolo, François Ouellet et Paul Renard.

romans_exhumes_1910-1960Le présent ouvrage s’intéresse à des romanciers de la période 1910-1960 qui n’ont pas été réédités ou sinon très discrètement, et ce, quel que soit le succès rencontré de leur vivant. Son objectif est de contribuer à une histoire du roman au XXe siècle mais en marge des grands courants, par plaisir de la découverte, par désir de faire partager une rareté, par envie de révéler ces « pierres précieuses » qui, selon Henri Calet, « ne donnent leur plus vif éclat que dans une lumière noire ».
Même si la singularité de chaque écrivain évoqué décourage le classement en subdivisions thématiques, voire esthétiques, il n’est pas impossible de trouver des points communs entre quelques-uns d’entre eux, que ce soit l’expérience personnelle, l’exploration du vaste monde ou des passions intimes, le militantisme ou l’expression d’une identité régionale.
De manière individuelle ou collective, ils méritent tous d’être relus.
Editions universitaires de Dijon, 2014