Jean Proal

Toutes les publications dansConférence / Débat

Projection de Bagarres

Projection de Bagarres 7 novembre 2018 à 20h00 Cinéma L’Entrepôt 7 rue Francis de Pressensé 75014 Paris (métro Pernety) En amont des rencontres pour le Cinquantenaire du décès de Jean Proal, prévues en 2019, un ciné-club très connu et fréquenté le programme à Paris, peu avant le Salon de la Revue. L’Entrepôt, lieu de culture Un lieu porteur de sens, créateur de liens, propice aux rencontres artistiques et humaines autour du cinéma, de la musique, de l’art contemporain, de la littérature, des spectacles vivants et des conférences et débats. Véritable biosphère au cœur du 14earrondissement de Paris, l’entrepôt propose, chaque jour, toute l’année, un choix d’événements artistiques, culturels et gastronomiques. Ce lieu unique et magique est un havre de bio diversité culturelle qui s’ouvre aux “jeunes pousses” de la création artistique. Bagarres Réalisation : Henri Calef Scénario et dialogue : André Beucler, d’après le roman éponyme de Jean Proal Musique : Joseph Kosma Régisseur : Claude Pinoteau Avec : Maria Casarès, Roger Pigaut, Jean Brochard, Jean Murat, Orane Demazis, Pierre Caillot, Claire Guilbert, Marcel Moloudji, Jean Vilar L’histoire La jeune Carmelle, pauvre mais remarquablement belle, aime passionnément Jacques, un homme cupide. Pour accéder à une vie plus confortable, ce dernier lui conseille de séduire Pierre Rabasse, un riche fermier. Carmelle se fait engager par Rabasse et parvient à se faire épouser, devenant ainsi une riche héritière. Cependant, elle découvre que Jacques l’a trahie. Rencontre La séance sera suivie d’un débat, co-animé par Anne-Marie Vidal, Présidente de l’Association des Amis de Jean Proal, et Marie-Hélène Moitier du ciné club. A noter Dimanche 28 octobre… Lire la suite»

50 ans après, Jean Proal – aujourd’hui et demain

50 ans après… Jean Proal – aujourd’hui & demain du 25 octobre au 14 novembre 2018 (sauf mardi et dimanche) Maison du Tourisme et du Territoire Place du Bourguet 04300 Forcalquier Tél. 04 92 75 10 02   Expositions autour de Jean Proal  – de la médiathèque départementale des Alpes-de-Haute-Provence – d’affiches et de la Presse pour les rencontres organisées depuis 20 ans par l’AAJP, – d’articles de Presse du vivant de l’auteur et depuis vingt ans anniversaire de la création de l’AAJP Expositions et Ventes d’ouvrages avec les éditeurs de la Maison des métiers du Livre : Le port a jauni, C’est-à-dire éditions, Le mot fou Lectures présentation et Vernissage le lundi 5 novembre à partir de 15h45 avec notamment une lecture d’extraits du Journal d’Al Sola de Jean Proal (inédit parution février 2019). Les amis de Jean Proal : www.jeanproal.org amis.jean.proal@orange.fr Tél. 04 92 74 87 11 ou 06 88 10 70 63 Extrait du Journal d’Al Sola (dernier ouvrage de l’auteur – inédit parution 1er bimestre 2019) […] mes livres passés, les plus oubliés, les plus “épuisés”, les plus radicalement “non lus” ne prendront leur sens et leur portée que lorsque je ne pourrai plus leur ajouter une ligne, un mot, une intention (et je dis leur ajouter, mais je veux dire ajouter à mon “œuvre”) c’est-à-dire lorsque je serai mort. Ici aussi, ici peut-être surtout, intervient le “sculpter le visage de sa mort” de Rilke qui est en réalité sculpter le visage de sa vie. Toute minute de ma… Lire la suite»

Les vingt ans de l’AAJP

Les Vingt ans de l’AAJP L’AAJP a souhaité honorer la date de ses Vingt ans par des rencontres et des lectures programmées durant l’été 2018. De là fut envisagé une résidence d’auteur dans le département (ville de Manosque, en lien avec la DLVA). Un dossier fut envoyé au CNL par l’auteur, Madame Sylvie Vignes, (et l’AAJP, structure d’accueil) – dont voici quelques mots de présentation du projet : L’objectif de cette résidence est de mettre en lumière l’œuvre de Jean Proal (1904-1969) en amont de la commémoration du cinquantenaire de sa mort, d’une part par le biais de rencontres-lectures publiques et d’autre part grâce au projet d’écriture. Professeur de littérature à l’Université Toulouse-Jean Jaurès où je dirige le master Création littéraire et où j’ai longtemps dirigé la revue Littératures, j’ai été sensibilisée au talent très personnel de cet écrivain fort injustement méconnu lors de la passionnante Journée d’étude « Jean Proal, créateur d’humanité » qui s’est tenue à Grenoble en octobre 2011 et dont les actes ont été publiés par Fanny Déchanet-Platz aux éditions Artois Presse Université en 2013. Ma contribution personnelle à cette Journée d’étude s’intitulait « Entre chien et loup, vertiges de l’entre-deux dans Tempête de printemps de Jean Proal ». Devenue à cette occasion membre de l’Association des Amis de Jean Proal, j’ai eu l’honneur et le plaisir de rencontrer ou de mieux connaître d’autres admirateurs de cette œuvre, et je participe depuis très régulièrement à la revue de l’Association : Accompagnement de la nouvelle “La Petite Lumière”, Revue de l’Association des Amis de… Lire la suite»

Des femmes – l’élan et l’obstacle

Jean Proal : Des femmes – l’élan et l’obstacle Mercredi 23 mai 2018 à 18h00 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais L’œuvre de Jean Proal donne aux femmes une place essentielle… Leur élan, mais aussi leur blessure d’enfance et jeunesse – ou leur vulnérabilité – rythment les relations. Des extraits, choisis et lus par Mireille Sève et Anne-Marie Vidal, vous seront proposés. Extraits Jean Proal est un peintre des “malentendus”… Il dévoile la souffrance et acceptation de ce malentendu. Ainsi, Nore dans Les Arnaud, Marie-Louise dans Fontvive, Thérèse dans Thérèse au soir– deux nouvelles de Suite montagnarde– ou encore Hélène dans De sel et de cendre… Je crois bien – mais c’est seulement en écrivant ces mots que je m’en aperçois – que j’ai de suite aimé Jean Proal pour avoir donné corps, en outre en si peu d’images, à l’esseulement de la femme – et par conséquence de l’homme –, à son délaissement, où réduite, en amour, au dévouement et au silence. Esseulement parce que séparée de soi pour ne pas désaimer celui qui ne sait plus la voir – comme si elle n’avait eu à choisir qu’entre esseulement silencieux du couple où dort l’amour paralysé, ou solitude. Comme si elle avait à se résigner, d’autant que souvent cette dureté de l’homme envers elle n’est que le ricochet de celle de la nature et du destin envers lui – parfois en outre enfant déjà confronté au… Lire la suite»

Assemblée Générale 2018 de l’AAJP

Assemblée Générale 2018 de l’AAJP Samedi 22 septembre Dimanche 23 septembre 2018 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Assemblée Générale annuelle de l’Association des Amis de Jean Proal L’assemblée générale AAJP revêt cette année une couleur particulière, en fêtant ses 20 ans d’existence. Programme Samedi 22 septembre De 10h00 à 12h00 Assemblée Générale : seront présentés, entre autres, d’importants projets pour 2018 et 2019 une résidence d’auteur cinquantenaire du décès de Proal De 12h15 à 14h15 Repas partagé (15 € ; réservation avant le 10 septembre) De 14h30 à 17h00 Echanges : écoute d’enregistrements dont la voix de Jean Proal et visionnage d’archives (DVD notamment) de l’AAJP depuis sa création Lecture : les amitiés (leur importance et le sens de l’amitié) dans la vie de Proal, par Anne-Marie Vidal Projection d’un petit film d’1/4 d’heure sur Hans Hartung Présentation et brève lecture de la revue n° 11 “Frontières indécises” notamment à propos de l’inédit La petite lumière Vers 18h00 Projection du film L’ile nue, de Kaneto Shindô au Cinéma Le Bourguet Dimanche 23 septembre De 10h00 à 13h00 : détail des projets pour le cinquantenaire 2019 réunion et décisions pour l’avenir de l’AAJP Rencontre pour partager autour de : lectures expositions, ainsi que des ouvrages (éditions princeps, et d’artistes, reliures et reliures d’art) la résidence d’auteur de juillet 2018 détail des projets d’édition (Journal d’Al Sola et Où souffle la lombarde) Soirée film au Bourguet Vous serez les bienvenus avec… Lire la suite»

Jean Proal, sa vie et son œuvre

Jean Proal, sa vie et son œuvre Vendredi 20 octobre 2017 à 20h30 L’Oustau di PETIT 12 avenue Auguste Chabaud 13690 Graveson Tél. 04 32 61 94 06 / 06 87 31 11 03 Présentation et lectures par Anne-Marie Vidal. Rencontre organisée par le Centre de Rencontres, d’Etudes, de Documentation et de Diffusion d’Oc. ass.creddo@wanadoo.fr www.creddo.info Extrait « Sans mon pays, je ne serais rien. Mais quel est mon pays ? Montagne ? Provence ? Les deux, sans doute que réunit et résume cette “marche” (frange et degré) de Haute-Provence où je suis né et où j’ai pris conscience de mes richesses et de mes limites. Goût de la lumière, du dépouillement et du silence. Sens du tragique. Violence intérieure et retenue d’expression. Avidité de vivre et sens de la fatalité. Besoin de joie et goût de l’amertume. Paralysante pudeur. Obstination qui touche à l’entêtement. Bonté vite effarouchée. Orgueilleuse humilité.. J’allais essayer de faire le départ, de dire : ceci est du provençal et cela du montagnard. Mais je m’aperçois que ces défauts et ces qualités définissent aussi bien l’un que l’autre et que, ma province, c’est la lumière méridionale ». Interview Quels traits caractéristiques de votre province reconnaissez-vous en vous-même ? In Les Nouvelles Littéraires, la Gazette des Lettres, du 08/09/46 Cf. Les Arnaud, le livre d’un doux sauvage, revue n°2 AAJP 2008 Jean Proal raconte que petit il fut adopté par tous les habitants de son village, entrant partout à toute heure et accueilli avec l’intonation et le sourire,… Lire la suite»

Les siestes littéraires du Bleuet

Les siestes littéraires du Bleuet Lundi 7 août 2017 à 15h00 Librairie Le Bleuet Rue Saint Just 04150 Banon Tél. 04 92 73 25 85 http://www.lebleuet.fr/ Présentation et lectures par Mireille Sève & Anne-Marie Vidal, suivies d’un échange avec le public. LES SIESTES LITTÉRAIRES Lectures d’extraits – notamment des parutions de l’AAJP. Flamboyance et gravité de la nature au fil des saisons et des êtres… Au cœur des femmes – confrontées tant aux rigueurs et beautés de la Camargue que de la montagne… Extraits inédits du dernier texte de Jean Proal : son Journal d’Al Sola, écrit en 1962 (inédit en projet de publication). Extraits Quelques mots, coupés de longs silences, mais de ces maîtres mots qui n’ont jamais fini d’exprimer leur jus. Des mots comme de la laine brute qui a gardé toute l’odeur de la bête et de la terre, comme des fruits de montagne longuement mûris sur la paille, des mots d’arbre et de montagne. Des mots ronds comme des pommes, luisants comme un éclair de vipère qui se déroule, ou sourds comme de la terre grasse qui s’éboule d’un talus. Des mots tout simples, ceux de tous les jours. Je voyais sur les mains et les tempes du vieux bouger les grosses cordes bleues de son sang. Je voyais se refermer sur sa canne les mains noueuses qui avaient étranglé un loup, des mains qui avaient à coups de hache, agrandi le domaine de l’homme sur la forêt, et les mots que cet homme-là disait, avaient un sens dont… Lire la suite»

La vie intérieure

La vie intérieure Mercredi 17 mai 2017 à 18h00 ANNULÉ Librairie Regain Place de la Libération 04110 Reillanne Tél. 04 92 75 30 84 JEAN PROAL (1904-1969) ET MÉRÉDITH LE DEZ Lecture-rencontre avec Anne-Marie Vidal et Mérédith Le Dez Mérédith Le Dez est née en 1973. Après un Capes et une Maîtrise de Lettres Modernes consacrée à Luc Dietrich (Le Bonheur des tristes et L’Apprentissage de la ville ou “ le roman de la confession ”), elle enseigne le français en collège et en lycée pendant dix ans. Puis elle reprend des études, préparant un Master Professionnel Edition qui l’amène à créer, en 2007 sa propre maison, les Editions MLD, et à quitter définitivement l’Éducation Nationale. Elle développe pendant 6 ans un catalogue tourné principalement vers la littérature et la poésie (voir le site www.editions-mld.com). Parallèlement elle écrit et publie deux livres chez Folle Avoine. A l’automne 2012, contrainte de renoncer à l’aventure éditoriale pour des raisons économiques, elle décide de se consacrer désormais pleinement à l’écriture. Les thèmes qui l’inspirent sont le rapport intime, intellectuel et physique, à la langue ; la nostalgie et le manque comme terreau de l’écriture ; l’impossibilité de trouver véritablement sa place dans un monde en crise. Extraits Derrière les vitres du vieux car, incrédule – c’était bien là le village natal – mais aussi à Sopot devant la Baltique, comme au bout des terres bretonnes à Crozon l’hiver précédent, un poing de lierre autour du cœur qui tarde à desserrer son étreinte. La reconnaissance des paysages,… Lire la suite»

Ecouter le silence

Écouter le silence Mardi 9 mai 2017 à 18h00 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Ce nouveau rendez-vous Dans la houle des mots invite à entrer dans le silence avec Jean Proal QUE NOUS RACONTE LE SILENCE ? Cette richesse naturelle intérieure, si particulière, qui révèle et fait chanter la part d’universel en chacun de nous. Une ode à la poésie du vivant… Lecture interprétée par Yves Mugler, accompagnée d’une rencontre avec Karen Janin, ostéopathe et formatrice. Écouter le silence Karen JANIN, ostéopathe depuis plusieurs années sur Forcalquier est aussi enseignante en ostéopathie depuis 10 ans. Elle a commencé ses études à 18 ans dans une école d’ostéopathie alors qu’aucune reconnaissance n’avait encore été accordée à cette profession. Aucun étudiant n’était sorti de cette école puisqu’elle faisait partie de la deuxième promotion. Ce fut son premier acte de foi et de confiance. Elle soigne des enfants depuis le début et travaille sur la notion de globalité de l’être humain, petit ou grand. La globalité, vaste question… Appréhender un patient passe d’abord par le corps mais aussi par l’écoute de son histoire et de ses émotions. Un patient est à comprendre dans ses trois aspects indissociables : corps – âme – esprit. Écouter et soigner une personne revient pour elle à écouter d’abord son propre écho en elle. Ainsi, l’accompagnement deviendra global et respectueux pour chacun. Nous recherchons souvent une réponse à nos questions à l’extérieur de nous-même, alors que nous avons en nous tous les… Lire la suite»

4 éditeurs en pays de Forcalquier

4  éditeurs en pays de Forcalquier Du 18 au 30 novembre 2016 Office de tourisme 04300 Forcalquier Lectures, Rencontres, Expositions Calendrier des rencontres samedi 19 novembre de 10 h 30 à 12 h Inauguration-rencontre Rencontre avec quatre éditeurs en pays de Forcalquier, suivie d’un apéritif. Jean Darot / éditions Parole Hélène Delmas / éditions Le Mot fou Emmanuel Jeantet / éditions C’est-à-dire Anne-Marie Vidal / Amis de Jean Proal lundi 21 novembre de 9 h à 12 h Rencontre avec Jack Meurant Pierre Magnan et l’ouvrage Commissaire Laviolette ✒ Éditions Parole   mercredi 23 novembre de 14 h à 17 h Rencontre avec Marie-Pierre Aiello Exposition des toiles originales et lecture autour des chants kanak, accompagné de la musique. Sur la Grande Terre, le vent souffle fort aujourd’hui et Fara a une dent qui lui fait mal. Sur les recommandations de sa mère et de sa grand- mère, elle court se réfugier au creux des racines aériennes du grand banian, son arbre préféré, et écoute les bruissements de la vie. ✒ Éditions Parole jeudi 24 novembre de 10 h à 11 h 30 La Grande Guerre aux éditions C’est-à-dire Ces années de commémoration de la Grande Guerre sont l’occasion de redonner la parole aux témoins qui l’ont vécue. Une découverte ou re- découverte des écrits de Marcel Rostin, Eugène Carrias, Albert Marquand, Henri Michel, Joseph Charrasse et Joseph Barjavel présentés par Emmanuel Jeantet, leur éditeur. Depuis 2008 les éditions C’est-à-dire publient des témoignages sur la Grande Guerre. Nul « effet de mode »,… Lire la suite»

Jean Proal, au rythme des êtres et des saisons

Jean Proal, au rythme des êtres et des saisons Vendredi 4 novembre 2016 à 20h30 Salle « L’âge d’or » 04180 Villeneuve Tél. 04 92 76 47 35 Entrée gratuite Rencontre organisée par les associations Autour du Clocher et les Amis de Villeneuve Jean Proal, au rythme des êtres et des saisons Adossés à la vie de la nature, tant en Montagne qu’en Camargue, l’enfance, l’adolescence, la vie adulte – la femme et l’homme – dans les chemins tant de leur flamboyance amoureuse que de l’épreuve de leur disparité ou des malentendus. Une présentation de l’auteur et de son parcours d’écrivain, des lectures d’extraits de nouvelles ou romans, de textes plus intimes de sa correspondance vous seront proposées. Avec la participation de Anne-Marie Vidal et Yves Mugler, membres de l’association des Amis de Jean Proal Le jeu cruel de Jean Proal lu par Yves Mugler (extrait) Une présentation de l’association AAJP accompagnera la rencontre avec la présence des publications liées à l’auteur. Extraits “C’est un pays où le roc dessine d’aussi justes vagues que la mer et se hausse, de crête en crête, en de si justes proportions, un élan si retenu qu’il fait penser à la sagesse. C’est le pays de la pierre calcinée, de l’arbuste réduit à son essence, de l’herbe desséchée, de l’insecte craquant. Le pays où l’implacable lumière a effacé toute ligne qui pouvait être molle, toute surface qui pouvait être tendre. C’est un pays où lumière ne veut pas dire couleur, où simplicité ne signifie pas pauvreté, où le silence n’est pas le… Lire la suite»

Jean Proal, une écriture saisissante et photographique

Jean Proal, une écriture saisissante et photographique Jeudi 3 novembre 2016 à 18h30 : rencontre & lectures à 21h15 : projection du film Bagarres en 4K Médiathèque Louis Joseph Centre Culturel Simone Signoret 04160 Château-Arnoux Saint-Auban Tél. 04 92 64 44 12 Entrée gratuite site web : http://www.bibdurance.fr/Default/doc/AGENDA/25# Rencontre organisée en partenariat avec l’association du Patrimoine Lectures Le lecteur, dès le premier contact, reçoit avec étonnement la profonde intensité de perception des paysages et des êtres — et cependant au sein des contrastes les plus aigus — dessinés vivants dans les divers ouvrages de Jean Proal. Sans doute avait-il, très jeune déjà, cet œil ? En effet, dès son enfance il s’extasiait à recueillir les secrets des saisons, puis vers ses 11-12 ans, au collège de Digne, le cinéma le consolant du pensionnat lui devient une passion. Cf. revue n°10 de l’AAJP Bagarres, de la page à l’image. Après une présentation de l’auteur, au fil d’extraits de romans ou nouvelles, de ses livres d’artiste avec Anna-Eva Bergman et Hans Hartung, ses deux journaux (notamment concernant le roman et film Bagarres) et sa correspondance, vous sera proposée une invitation à savourer cette voix. Cette Voix singulière trop peu écoutée — peu séductrice parce qu’exigeante et incessamment soucieuse de participer à la ‘création de l’humanité’ et de la beauté. Avec la participation de Anne-Marie Vidal et Yves Mugler, membres de l’association des Amis de Jean Proal Présentation de Jean Proal par Anne-Marie Vidal (extrait) Rencontre du berger de Jean Proal lu par Yves Mugler Film Cette rencontre sera suivie de la programmation… Lire la suite»

S’arrêter un moment…

S’arrêter un moment… La vie intérieure Vendredi 7 et Samedi 8 octobre 2016 Médiathèque Intercommunale François Mitterrand Asse Bléone Verdon 7, rue du Colonel Payan 04000 Digne-les-Bains www.mediatheque-digne.fr Mérédith Le Dez et Jean-Yves Vallat Cette manifestation littéraire, au gré de lecture de fragments contemplatifs, souhaite vivifier le regard – trop souvent laissé aux oubliettes par la trépidation de nos vies. ‘S’ARRÊTER UN MOMENT…’ expression de Proal qui désirait (à la suite de Conrad) “faire s’arrêter les hommes” et se présentait comme « un raconteur de simples histoires humaines pour faire rêver les hommes… le temps d’un soupir, d’un sourire, d’une larme ». L’AAJP a depuis longtemps senti le caractère essentiel et profond de ce thème à l’encontre de la posture actuelle du monde d’agitation permanente. ‘S’arrêter un moment…’ ouvre ce chemin d’être à l’écoute attentive, voire attentionnée, de notre espace quotidien. Souhait d’aller vers une acuité de présence au monde, aux autres, à soi – avec Jean Proal mais aussi avec d’autres créateurs. Pour cette deuxième année nous avons choisi d’inviter Mérédith Le Dez et Jean-Yves Vallat. Mérédith Le Dez pour ce qu’elle est attentive à la vie du ‘maintenant’ du ‘minuscule’, d’une vérité incarnée des êtres et de la nature… sa proximité – rapport au temps, aux êtres, rapport à la terre et écriture charnelle – avec l’œuvre de Jean Proal. Jean-Yves Vallat sera notre et son invité pour cette rencontre. Les 3 auteurs tant romancier que poètes nous transmettent ces moments retenus de ‘la clameur du vent’ (Jean Proal), ‘la chanson de l’air tremblant’ (Mérédith… Lire la suite»

Jean Proal, dans le miroir des mots

Jean Proal, dans le miroir des mots Samedi 1 & dimanche 2 octobre 2016 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Lecture interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public. Ce nouveau rendez-vous Dans la houle des mots invite à découvrir des textes autobiographiques inédits de Jean Proal extraits de Carnet de route et de son Journal personnel… De larges passages seront lus en public et les œuvres exposées sur place seront commentées. Autobiographiquement — son œuvre et son rapport à l’écriture — Jean Proal se met à l’épreuve d’une réflexion, d’ailleurs souvent critique. Il en ressort, livré modestement, un sens de la vie qui nous parle et nous concerne… Programme Samedi 1 octobre 2016 de 14h30 à 18h00 Visite des expositions & lectures en public Dimanche 2 octobre 2016 de 10h00 à 13h00 Lectures en public & causeries

Écriture et peinture engagées

Écriture et peinture engagées Du mardi 3 mai au samedi 18 juin 2016 Passage Sainte-Croix 9 rue de la Bâclerie 44000 Nantes Tél. 02 51 83 23 75 Entrée libre Du mardi au samedi de 12h00 à 18h30 FARANDOLE DE JEAN PROAL ET HANS HARTUNG Introduction L’exposition Écriture et peinture engagées, Farandole de Jean Proal et Hans Hartung met en lumière les liens étroits qu’entretiennent l’écriture et la peinture à travers l’œuvre commune de deux grands artistes amis : l’écrivain-poète Jean Proal (1904-1969) et le peintre Hans Hartung (1904-1989), figure clé du développement de l’abstraction en France dès 1922. Grâce à un prêt exceptionnel du Musée des beaux-arts de Nantes, l’exposition présente quinze lithographies couleurs d’Hans Hartung en regard du poème de Jean Proal Farandole, qui les a inspirées. Écriture / Écritures Les expositions présentées tout au long de l’année au Passage Sainte-Croix permettent de mûrir les réflexions engagées pour sa saison 2015-2016 autour du thème Écriture / Écritures. En quoi l’acte d’écrire participe-t-il à la construction de la personne humaine en tant qu’être social, en tant qu’artiste? Faut-il aveuglement se fier à l’écrit ? Ou l’interpréter, le réinventer, le redire? Deux samedis du Passage en mars et en mai abordent ces questions centrales et toujours d’actualité. Dans les champs de l’expression artistique et plastique, l’écrit a une place à part. Qu’il soit poème, geste ou musique, il est à la fois source d’inspiration et objet artistique. En résumé En 1962 cela fait huit ans que la France est aux… Lire la suite»

S’arrêter un moment…

S’arrêter un moment… Vendredi 2 et Samedi 3 octobre 2015 Médiathèque Intercommunale François Mitterrand Asse Bléone Verdon 7, rue du Colonel Payan 04000 Digne-les-Bains www.mediatheque-digne.fr Cette manifestation littéraire, au gré de lecture de fragments contemplatifs, souhaite vivifier le regard – trop souvent laissé aux oubliettes par la trépidation de nos vies. ‘S’ARRÊTER UN MOMENT…’ expression de Proal qui désirait (à la suite de Conrad) “faire s’arrêter les hommes” et se présentait comme « un raconteur de simples histoires humaines pour faire rêver les hommes… le temps d’un soupir, d’un sourire, d’une larme ». L’AAJP a depuis longtemps senti le caractère essentiel et profond de ce thème à l’encontre de la posture actuelle du monde d’agitation permanente. ‘S’arrêter un moment…’ ouvre ce chemin d’être à l’écoute attentive, voire attentionnée, de notre espace quotidien. Souhait d’aller vers une acuité de présence au monde, aux autres, à soi – avec Jean Proal mais aussi avec d’autres créateurs. PROGRAMME Pour cette première année nous avons choisi d’inviter Marie-Hélène Lafon pour ce qu’elle est attentive à la vie du ‘maintenant’ du ‘minuscule’, d’une vérité incarnée des êtres et de la nature… sa proximité – rapport au temps, aux êtres, rapport à la terre et écriture charnelle – avec l’œuvre de Jean Proal. Vendredi 2 octobre de 18h30-20h30 – Présentation de l’expression et du projet S’arrêter un moment… – Constante qui est au cœur de la Poésie – Lecture de quelques extraits de Philippe Jaccottet, Pierre-Albert Jourdan, Jean-Yves Vallat… À la rencontre de Jean Proal et Marie-Hélène Lafon “L’air cru des… Lire la suite»

André Beucler et Jean Proal

André Beucler et Jean Proal Les 12 et 13 septembre 2015 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Avec lectures et Exposition de kakémonos, d’ouvrages, de documents durant les 2 jours C’est comme “un retour” que nous proposons En mars avril 2015, Jean Proal parmi d’autres écrivains fut présent aux rencontres de l’association André Beucler en Franche-Comté. Programme : Samedi 12 septembre 10h00 : Assemblée Générale 12h15 : Repas partagé (sur réservation au 06 88 10 70 63) 15h00 : Lectures et causerie avec textes de Jean Proal et de André Beucler dont des échos sur le film Bagarres 18h00 : Projection du film Bagarres de Henri Calef, avec Maria Casarès, Mouloudji… en avant-première dans sa version remasterisée en 4K, au cinéma Le Bourguet à Forcalquier. Dimanche 13 septembre 10h00 – 13h00 : Matinée lectures, causerie avec échanges sur les 2 auteurs Biographie d’André Beucler André Beucler est né en 1898 à Saint-Pétersbourg d’un père franc-comtois, professeur de français à l’école des Cadets et d’une mère russe. Il fit toutes ses études comme interne aux lycées de Belfort puis de Besançon où il eût comme professeur Albert Thibaudet qui lui donna le goût de la littérature. Mobilisé de 1917 à 1920, il participa sur le front aux campagnes de la Somme. En 1925, il publie son premier roman, La Ville anonyme, aux éditions Gallimard. Il rencontre là toute une génération d’écrivains avec lesquels il se lie d’amitié dont Joseph Kessel, Léon Paul Fargue, André Malraux, Jean Prévost,… Lire la suite»

Jean Proal en pays de lumière

Jean Proal en pays de lumière Mercredi 19 août 2015 à 18h30 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Lecture en public interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public. Ce quatrième rendez-vous 2015 ‘Dans la houle des mots’ vous invite à une promenade littéraire à travers le pays de Jean Proal. « Sans mon pays, je ne serais rien. Mais quel est mon pays ? Goût de la lumière, du dépouillement et du silence. Sens du tragique. Violence intérieure et retenue d’expression. Avidité de vivre et sens du fatalisme. Besoin de joie et goût de l’amertume. » Notre ami Jacques Cantraine – fidèle membre actif pendant des années de l’AAJP, lecteur et admirateur de l’œuvre de Proal – a ce regard à la fois classique et audacieux, pictural et facétieux. Depuis longtemps “ébloui” par les paysages décrits par Giono, “gourmand de lumière”, ce modeste “montreur d’images” (comme il dit) expose durant un an au Centre Giono de Manosque. 13 juin 2015 au 21 mai 2016 http://www.centrejeangiono.com/pages/actualites.php Extraits « C’est un soir d’avant-printemps – un de ces soirs de miraculeuse lumière que les dieux ont donnés à ce pays pour le consoler de n’avoir pas la douceur de la mer ni la noblesse des grandes cimes ». Où souffle la lombarde in Revue n°1, Jean Proal, une écriture saisissante « Sans mon pays, je ne serais rien. Mais quel est mon pays ? Montagne ? Provence ? Les deux, sans doute que réunit… Lire la suite»

Jean Proal, au cœur des femmes

Jean Proal, au cœur des femmes Jeudi 9 juillet 2015 Campagne Saint Lazare ancienne route de Dauphin 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Si souhaité, RDV à 16h00 à la Maison des Métiers du Livre de Forcalquier Lecture ‘Dans la houle des mots’ à 17h00 Lecture en public interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public. Avec le soutien de la Communauté de communes, Pays de Forcalquier-Montagne de Lure. Au cœur des femmes Pour ce troisième rendez-vous 2015 ‘Dans la houle des mots’ ce thème essentiel – avec celui de la nature, le plus présent dans cette œuvre… – permettra de découvrir ces visages, une part de cette femme que chaque homme porte en soi. La lecture sera prolongée d’une causerie et suivie d’un apéritif (participation de 5 €) sur réservation au 06 88 10 70 63 ou contact@jeanproal.org Des femmes aux divers visages « À la lecture de l’œuvre, la beauté, la fragilité, la douceur, le courage ou le dévouement des femmes s’expriment ou se devinent. Mais aussi – parfois chez la même – l’autre versant : la rébellion, la combativité, le mystère ou l’orgueil. Y sont incarnées essentiellement celles qui aimantent le désir, sinon l’amour, des hommes. Mais aussi, la mère, la sœur. Et encore, celles qui ont basculé – rejetées par tous – dans la folie, exprimant, par leur intuition suraiguë des êtres, la terrible souffrance du rejet des autres. Ainsi, Luce, Clémence, et la mère de Jourdan – tels des oracles.[…] Plus que fortes ou faibles, face… Lire la suite»

L’amour, la solitude

L’amour, la solitude Vendredi 13 mars 2015 Rencontre avec l’invitée à 17h00 Lecture ‘Dans la houle des mots’ à 18h00 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Lecture interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public. Ce premier rendez-vous annuel de ‘Dans la houle des mots’ aborde ces thèmes littéraires fondamentaux – souci constant et manifeste de l’œuvre de Jean Proal. Les lectures mettront en lumière et dans leur diversité ce qu’en écrit l’auteur ainsi que leur lien profond. Extrait de L’or de vivre ¶ L’Invitée : Chantal Bertheloot, fondatrice de l’association La Maison en 1992 et directrice adjointe de l’établissement jusqu’en 2014 La Maison est un centre de soins palliatifs, situé à Gardanne, voulu comme un lieu de soins sécurisé mais où les personnes malades et leurs proches se sentent comme à « la maison » ; où ils se sentent pris en compte – c’est-à-dire où il s’agit de donner une place à chacun, envelopper, rassurer…. À partir de cette expérience de proximité avec la fin de vie, j’aimerais échanger avec vous sur le thème « l’amour et la solitude »… Ce dont j’ai été témoin : la mort est bien une aventure solitaire  – une partie de nous-même le sait bien – et l’amour, cette capacité, ce don humain semble aidant pour celui qui part et celui qui reste… ce n’est pas une théorie et cela prend multiples formes et couleurs, tant la solitude que l’amour avec leurs difficultés et leurs moments de grâce…… Lire la suite»

Les amitiés littéraires d’André Beucler

Les amitiés littéraires d’André Beucler Du 3 mars au 11 avril 2015 André Beucler & Jean Proal L’association André Beucler organise une série d’expositions sur le thème des Amitiés littéraires d’André Beucler, dans une dizaine de bibliothèques municipales du Pays de Montbéliard (Territoire de Belfort). Dans le cadre de ces rencontres littéraires, Anne-Marie Vidal interviendra à Arbouans, le vendredi 6 mars à 19 heures, pour évoquer Jean Proal et la relation nouée entre Beucler et Proal à l’occasion de l’adaptation de Bagarres au cinéma, film d’Henri Calef de 1948. NB : Nous l’avons déjà évoqué (notamment en novembre dans la dernière Lettre aux adhérents) même si ces rencontres ont lieu assez loin, notre soutien aux Amis de Beucler si présents à l’AAJP est important. Contactez-nous si vous souhaitez et pouvez vous y rendre… Télécharger le programme… 9 EXPOSITIONS Dès la publication de son premier ouvrage La Ville anonyme en 1925, André Beucler est reconnu par ses pairs et admis dans la République des Lettres. Il rencontre aux éditions Gallimard et dans les cénacles littéraires les plus grands écrivains de sa génération et quelques aînés avec lesquels il noue de solides amitiés. L’association André Beucler souhaite faire perdurer ces amitiés avec les associations des amis de ces auteurs. Ce projet a reçu un accueil favorable des bibliothèques du Pays de Montbéliard dont le réseau informel est également lié par l’amitié. QUI ET OÙ ? Ainsi est né le projet de présenter simultanément André Beucler et neuf de ses amis dans neuf lieux. Il sera… Lire la suite»

Des mots dans le noir

Des mots dans le noir Jeudi 5 février 2015 à 14h00 Le Furet du Nord 15 Grand-Place 59800 Lille Tél. 03 20 78 43 43 A l’initiative de l’UNADEV (Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels) et avec le concours d’Yves Mugler, le Furet du Nord vous invite à participer à une expérience étrange, personnelle, sonore et littéraire : l’expérience d’une écoute dans le noir, qui met à l’honneur une concentration auditive. Une lecture « dans le noir » grâce à des lunettes ou des bandeaux opaques, vous permet de plonger dans une écoute profonde et intérieure. Yves Mugler a choisi d’interpréter pour cette lecture plusieurs textes dont un grand nombre extraits de l’œuvre de Jean Proal : Montagne aux solitudes, De sel et de cendre mais aussi deux nouvelles : Une nuit (cf Bleu de neige) et Hiver (cf Suite montagnarde). J’ai accepté d’emblée l’invitation de l’Unadev dont les membres connaissent déjà ma voix depuis fort longtemps grâce aux nombreux livres audio que j’ai interprété pour les éditions VDB. Cette lecture sera l’occasion de faire connaître l’œuvre de Jean Proal bien au-delà du « régionaliste » dans lequel certaines personnes cantonnent encore trop souvent cet auteur. Mais c’est aussi parce cette expérience d’une lecture « dans le noir »me semble tout à fait adaptée à l’écriture de Jean Proal, si riche de sensations et si profonde en intériorité humaine. Être à l’écoute seulement, d’une musique qui résonne et fait son chemin en soi… une remarque qui s’est toujours confirmée lors des lectures organisées Dans la houle des mots… Cette lecture « dans le noir » permettra aux personnes déficientes visuelles et voyantes de se rencontrer,… Lire la suite»

D’un monde à l’autre

D’un monde à l’autre Vendredi 12 décembre 2014 Lecture ‘Dans la houle des mots’ à 17h00 Rencontre et buffet à 18h00 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Lecture interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public. Ce dixième rendez-vous de l’année ‘Dans la houle des mots’ vous invite à retrouver, à la lumière des textes de Jean Proal, cette nature bienveillante dans l’Homme qui l’oblige depuis toujours à se dépasser sans cesse pour lui donner son sens. Aux derniers jours de l’année, au seuil de celle à venir, se dessine déjà le passage d’un monde à l’autre… Un moment de transition, de transmission… La quête de Lou de Jean Proal (extrait) lu par Yves Mugler Hiver de Jean Proal (extrait) lu par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal ¶ L’Invité : Les Amis de Jean Proal feront avec vous le bilan de cette année de lectures ‘Dans la houle des mots’ autour d’un petit buffet convivial. Cette année 2014, qui a marqué le 110ème anniversaire de la naissance de Jean Proal, fut une très belle occasion pour l’AAJP d’organiser ces rencontres-lectures mensuelles, qui ont permis de traverser l’œuvre de Jean Proal, d’en re-découvrir toute la richesse intérieure, toute sa sensibilité aussi… La présence attentive du public, toujours plus nombreux et fidèle, aura su apporter à ces rencontres une intensité d’écoute et de partage de grande valeur. • voir le programme des lectures Dans la houle des mots…

Autour de Jean Proal

Autour de Jean Proal Jeudi 27 novembre 2014 à 18h30 Soirée littéraire Association Montjustin à dos d’éléphant L’école Buissonnière Le village 04110 Montjustin Tél. 04 13 37 06 00 10 € – assiette + dessert / places limitées, réservation nécessaire Jean Proal (1904-1969), un style enraciné Il se berce en silence à la houle épaisse des mots. Jean Proal La singularité du regard de Jean Proal réside en ce qu’il a su rendre cette interpénétration entre les hommes et leur lieu de vie : ils habitent le pays et sont habités par lui. Son œuvre n’est toutefois pas celle d’un “auteur régionaliste” et la poésie y est partout présente. Elle dit les tumultes des sentiments et des contradictions, ainsi que les abîmes de l’âme. L’auteur prend la mesure de l’éblouissement procuré par la beauté des paysages et par l’amour. Les extraits choisis aborderont les thèmes des saisons (notamment l’hiver), l’art, l’amour, la vie de la montagne et de la forêt. L’œuvre littéraire que nous laisse Jean Proal est d’une valeur intemporelle. Elle porte les accents d’une vive philosophie du sens de l’existence profonde. Lecture interprétée par François Longchamp et Anne-Marie Vidal.

Bleu de neige

Bleu de neige Mercredi 12 novembre 2014 Rencontre ‘Dans la houle des mots’ à partir de 17h00 Lecture à 18h00 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Lecture interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public. Ce neuvième rendez-vous ‘Dans la houle des mots’ retrace les premiers pas de Jean Proal dans le monde de la publication, à travers des nouvelles et des contes parus dans la revue Le Feu, parfois à côté de Bosco, de Richaud… de 1927 à 1929. Une écriture qui, au vu des romans à venir, peut étonner le lecteur. Une nuit de Jean Proal, lu par Yves Mugler ¶ L’Invité : Les éditions LE MOT FOU Le Mot fou édite depuis 2008 – date de sa création – des recueils de nouvelles. C’est avec la même passion qu’elle édite des textes inédits  ou des rééditions. Investie dans la défense de la nouvelle, avec d’autres éditeurs spécialistes du genre, elle participe à de nombreuses animations et fêtes du livre.  Le Mot fou édite de jeunes auteurs ou des auteurs confirmés tels que Sylvie Weil, Jacques Fulgence ou Gisèle Prassinos. http://lemotfou.com • voir le programme des prochaines lectures Dans la houle des mots…

À hauteur de montagne et d’homme

À hauteur de montagne et d’homme Mardi 21 octobre 2014 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Rencontre ‘Dans la houle des mots’ à partir de 17h00 Lecture à 18h00 Lecture en public interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public. À hauteur de montagne et d’homme Pour ce huitième rendez-vous ‘Dans la houle des mots’ Jean Proal nous invite, non à un récit de chasseur convaincu mais à une enthousiaste célébration de la nature, forêt, animaux… – dans la ronde des saisons. Le chamois y est le personnage principal. Au cœur du propos est abordée la fort grave question de la vie et la mort… Chasse en montagne (extrait), lu par Yves Mugler ¶ l’invité : C’est-à-dire éditions La nature et la mort « Et le temps, à nous, est compté… » Ces quelques mots écrits par un combattant en juin 1915 laissent transparaître entre les lignes la crainte de la mort. La mort au front est bien entendu au centre des témoignages sur la Grande Guerre. Cette relation complexe entre la nature et la mort transparaît aussi dans un billet laissé sur un nourrisson abandonné à Digne à la fin du XVIIIe siècle : « La nature dès le commencement du monde a ouvert le grand livre de la reproduction ; tous les êtres vivants y ont lu l’ordre général : croissez, multipliez ». Et que dire des plantes (férule, genépi, ellébore, tanguin…) qui approchent la mort et génèrent  l’effroi ?… Lire la suite»

S’arrêter un moment

S’arrêter un moment Vendredi 19 septembre 2014 Rencontre ‘Dans la houle des mots’ à partir de 17h00 Lecture à 18h00 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Lecture interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public. Ce septième rendez-vous ‘Dans la houle des mots’ ouvre ce chemin d’être à l’écoute attentive, voire attentionnée, de notre espace quotidien… Proal désirait (à la suite de Conrad) “faire s’arrêter les hommes” et se présentait comme « un raconteur de simples histoires humaines pour faire rêver les hommes… le temps d’un soupir, d’un sourire, d’une larme ». Souhait d’aller vers une acuité de présence au monde, aux autres, à soi – avec Jean Proal mais aussi avec d’autres créateurs. Cette soirée, au gré de lecture de fragments contemplatifs, souhaite vivifier le regard – trop souvent laissé aux oubliettes par la trépidation de nos vies. ¶ L’Invité : La poésie (notamment Philippe Jaccottet, Pierre-Albert Jourdan, Jean-Yves Vallat…).   Portrait de Carmelle, lu par Yves Mugler (extrait de Bagarres) • voir le programme des prochaines lectures Dans la houle des mots…

L’or de vivre

L’or de vivre Jeudi 21 août 2014 Rencontre ‘Dans la houle des mots’ à partir de 17h00 Lecture à 18h00 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Lecture interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public. Ce sixième rendez-vous Dans la houle des mots ouvre cet amour de l’art de l’écrivain Jean Proal… Il l’a placé au cœur de sa vie et au nombre de ses exaltantes joies. Ce ne fut ni rencontre hasardeuse, ni seulement ponctuelle. Il écrit : « Il fallait avoir regardé la toile très longtemps, avoir vécu avec, lui avoir laissé commencer son chemin… Si on regarde assez, Hans, et assez bien, je crois qu’on se sent plus beau. Et peut-être un peu meilleur. » Comme L’or de vivre – sorte de noce de plume & de pinceau avec Anna-Eva Bergman – cette soirée tissera, avec la lecture de ses textes, les vifs liens de Jean Proal et de l’art. Le miel lu par Yves Mugler (extrait de l’Or de vivre)   ¶ Un hommage sera fait à “Lulu de Forcalquier” (Lucien Henry galeriste et surtout grand curieux et amoureux de l’art…). Ce “Lulu-trait-d’union” disait Proal, dont il fut parmi tant d’autres l’ami, avec lecture d’extraits des Petites fenêtres et de leur correspondance. Chacun a son propre ciel. Il ne faut jamais s’installer dans le ciel d’un autre car on s’y sentira toujours comme un étranger. Par contre les cieux des autres peuvent nous inspirer à créer… Lire la suite»

Un écrivain saisissant : Jean Proal

Un écrivain saisissant : Jean Proal Jeudi 24 juillet 2014 Mairie de Bessans Place de la Mairie 73480 Bessans Tél. 04 79 05 96 05 Rencontre autour du roman de montagne et de la vie paysanne à l’heure de l’abandon des hameaux d’altitude. Sous l’égide de l’AASAA (Association des Auteurs de Savoie et de l’Arc Alpin) et de BJA (Bessans Jadis et Aujourd’hui). Nul mieux que Jean Proal (1904-1969) n’a su évoquer avec puissance et subtilité le drame des paysans d’altitude contraints d’abandonner une agriculture de subsistance et les maisons de leurs ancêtres. Nul doute que ces romans, situés souvent dans la vallée de l’Ubaye, ne fassent échos avec l’évolution des hameaux de Haute Maurienne et des chalets d’alpages désertés dans les années 60. Programme de la journée : 14h00 : Rendez-vous à 14h00 à la mairie de Bessans Présentation de la journée Visite de l’habitat ancien, film de Renaud Personnaz « Je me souviens » 15h15 : Rendez-vous à l’Hôtel de la Vanoise Présentation de Jean Proal et de son œuvre Projection du film suisse « Bessans 1967 » tourné par l’université de Zurich 17h00  lecture de textes choisis de Jean Proal Vente de livres et bulletins de l’Association des Amis de Jean Proal En soirée apéritif et dîner pour ceux qui le souhaitent   Renseignements : contact@bessans-jadis.fr Bessans Jadis et Aujourd’hui Association des Auteurs de Savoie et de l’Arc Alpin

Carnet de route

Carnet de route Mercredi 16 juillet 2014 Rencontre ‘Dans la houle des mots’ à partir de 17h00 Lecture à 18h00 Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Lecture Ce cinquième rendez-vous Dans la houle des mots ouvre le journal que Jean Proal entreprit d’écrire en 1935, lorsqu’il eut à vivre une traversée de désert d’écriture. Des bribes d’une enfance émerveillée, mêlées à la gravité des soucis de l’adulte… Un chemin semé de ronces et de douceur, au cœur des montagnes de Haute Provence. Cette lecture sera interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, puis suivie d’un échange avec le public. De ce journal à tout faire, sincère, devenu introuvable (édition épuisée), malgré de nombreuses recherches, il fut impossible de retrouver sa source. En dépit de ce regret de ne disposer que de vastes extraits, il est suffisamment intéressant pour mériter la publication. Sa lecture enrichit profondément notre connaissance de l’auteur. Anne-Marie Vidal in Jean Proal, Carnet de route (Revue n°4 de l’AAJP) Carnet de route de Jean Proal (extrait) lu par Yves Mugler Invité Les Editions Les Autanes ont pour coeur de métier l’édition à compte d’éditeur et, pour ce faire, s’inscrivent dans une charte des éditeurs (cf. rubrique « Engagements »). Elles proposent, en conséquence, aux auteurs un contrat d’édition conforme à ces engagements. Elles ont fait le choix de publier : Des textes littéraires singuliers, inattendus. Des écrits de femmes qui vivent, par passion ou tradition, au contact de la terre et de la… Lire la suite»

Voilà l’été !

Voilà l’été ! Mardi 24 juin 2014 à 18h15 Lecture & Rencontre Dans la houle des mots Médiathèque intercommunale Asse Bléone Verdon 7, rue du Colonel Payan 04000 Digne-les-Bains Tél. 06 88 10 70 63 Entrée libre Ce quatrième rendez-vous Dans la houle des mots nous plonge au cœur de l’été annoncé, à travers les textes de Jean Proal où la lumière qui grésille fait trembler le monde et danser les choses… Une invitation pour vivre l’inséparabilité entre la nature et l’homme, sous le soleil, une communion lumineuse et poétique. Cette lecture sera interprétée par Yves Mugler avec un accompagnement de présentation par Anne-Marie Vidal. Notre invitée : MALOOKA Malooka est une plasticienne « histoirienne », elle joue avec la plasticité des mots, des histoires, des objets et les emporte sur les chemins buissonniers de son imaginaire. Elle vient d’illustrer un livre d’expérimentations plastiques pour les enfants et ceux qui le sont restés! Quelques-unes des œuvres exposées à l’occasion de cette rencontre… Le jeu cruel lu par Yves Mugler (extrait) Une belle présence Près de 40 personnes sont venues se bercer en silence Dans la houle des mots pour découvrir les œuvres de Malooka et entendre les textes de Jean Proal. Un public chaleureux et attentif… En préambule à cette rencontre, Marlène Camilleri, directrice de la médiathèque de Digne, est revenue sur « l’oubli » de Jean Proal dans le projet d’inscrire des noms d’auteurs sur le trottoir de la médiathèque, pour annoncer qu’une plaque portant le nom de Jean Proal sera prochainement placée à l’entrée de la médiathèque, grâce à l’intervention de Martine Thiéblemont, adjointe à la… Lire la suite»

Le désert des manades

Le désert des manades Mercredi 14 mai 2014 à 18h00 Lecture & Rencontre ‘Dans la houle des mots’ Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais ‘Il faut, pour apprendre ce pays et sʼen faire accepter, beaucoup dʼhumilité et une infinie patience.’ Ce troisième rendez-vous Dans la houle des mots nous entraîne dans le delta du Rhône — mais à l’opposé du pittoresque — avec la lecture de plusieurs nouvelles écrites par Jean Proal, qui a particulièrement aimé deux terres et deux cieux : la montagne puis la Camargue – découverte, dans les années 50, alors à Saint-Rémy-de-Provence, grâce à Suzon. Cette lecture sera interprétée par Yves Mugler et suivie d’un échange entre le public, le lecteur et Anne-Marie Vidal. Jean Proal, originaire des Alpes de Haute-Provence, revenu de huit éprouvantes années à Paris, s’installe en 1950 à Saint-Rémy de Provence. S’il connaissait déjà les Alpilles, en particulier grâce à ses divers séjours amicaux chez Marie Mauron, il va s’éprendre de cette Camargue qu’il vit intensément et décrit amoureusement comme pays des commencements du monde. À plusieurs de ses interlocuteurs Jean Proal confie son émotion, non seulement quant aux paysages et êtres sauvages de ce pays austère et dépouillé, mais aussi quant au sort fait aux gitans – question qui le tracasse et l’inquiète et pour laquelle il fait des recherches approfondies. C’est une bataille qu’il a essayé de mener à bien ; et l’AAJP s’honore d’avoir en 2010 prolongé sa protestation lors des expulsions des Rom, par une visite au monument des… Lire la suite»

Le printemps est là !

Le printemps est là ! Vendredi 18 avril 2014 à 18h00 Lecture & Rencontre Dans la houle des mots Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Libre participation aux frais Ce deuxième rendez-vous Dans la houle des mots rend hommage au retour du printemps et à la lumière de l’œuvre de Jean Proal, à cet élan de vie suprême qui transforme la nature et force patiemment les Hommes à devenir, inexorablement, les témoins silencieux des instants où « le monde a pris une nouvelle ordonnance ». Cette lecture sera interprétée par Yves Mugler et suivie d’un échange entre le public, le lecteur et Anne-Marie Vidal. TEXTES LUS : Carnet de route (extrait) : 31 décembre 1935 Printemps des Alpilles (extrait) : Janvier est arrivé Tempête de printemps (extrait) : Sylvain à la source Montagne aux solitudes (extrait) : En plus c’était le printemps Sara (extrait) : La nuit de printemps… Où souffle la Lombarde (extrait) : Se lancer dans la pente… Carnet de route (extrait) : 18 mars 1918 & juin 1934 Oh pardon ! L’élan neuf du Printemps, véritable force mystérieuse qui « empoigne » brusquement Sylvain Séveran par exemple dans Tempête de Printemps, est un appel qui vient bousculer l’ordre établi, à mi-chemin entre deux mondes, deux états d’être, états d’âme… (cf « Entre chien et loup » vertiges de l’entre-deux dans Tempête de Printemps de Jean Proal, in Jean Proal, créateur d’humanité). L’œuvre de Jean Proal accorde une place importante aux saisons comme plus largement encore à tout ce qui compose un « pays », allant même souvent jusqu’à personnifier des éléments naturels. La… Lire la suite»

Jean Proal, à hauteur d’Homme

Jean Proal, à hauteur d’Homme Le dimanche 23 mars 2014 à 15h00 Lecture & Rencontre Dans la houle des mots Maison des Métiers du Livre 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Tél. 06 88 10 70 63 Entrée libre À l’occasion du 70ème anniversaire de la disparition de Max Jacob qui admirait l’œuvre de Jean Proal, et dans le cadre du 16ème Printemps des poètes, l’Association des Amis de Jean Proal organise sa première rencontre mensuelle ‘ DANS LA HOULE DES MOTS ’ Prendre pour sujet la montagne et la plaine est d’une magnifique audace. Quel motif plus grand que celui-là ? Vous avez réussi à le vaincre et je vous écris pour vous féliciter de cette victoire. Vous sentez la nature et vous la faites sentir et l’harmonie (ou plutôt la désharmonie) des gens heureux ou malheureux avec la terre. […] Jean est un ‘marin du sol’. […] Croyez à mon admiration et à ma sympathie. Max Jacob (lettre du 22 mars 1943, AD-04) Cette lecture interprétée par Yves Mugler  tire son titre du deuxième roman de Jean Proal À hauteur d’Homme et nous ramène dans les pas des personnages que Jean Proal a mis en scène dans ses romans, depuis les montagnes alpines jusqu’en plaine de Camargue, suivant le cheminement de ces hommes et de ces femmes qui tissent depuis toujours des liens inséparables et silencieux avec la nature qui les entoure, les englobe, les façonne et les oblige, pour tenter de combler – au plus profond de soi – la vive blessure qui préside à toute humanité… Que… Lire la suite»

Jean Proal, une voix sur les sentiers de l’art

Jean Proal, une voix sur les sentiers de l’art Vendredi 21 mars 2014 à 18h00 Lecture par Anne-Marie Vidal et François Longchamp Bibliothèque pédagogique François Richaudeau 45 place Tivoli René Cassin 04200  Sisteron Dans le cadre du thème Au cœur des arts du 16ème Printemps des poètes, la Bibliothèque pédagogique François Richaudeau organise une lecture de textes de Jean Proal par Anne-Marie Vidal et François Longchamp, qui sera suivie d’un entretien entre le public et les lecteurs. Jean Proal fut très attentif et sensible à l’art. Plusieurs créateurs (avec lesquels en outre il a souvent tissé des liens d’amitié) l’ont accompagné dans leur œuvre – notamment des peintres tels Georges Item, Hans Hartung & Anna-Eva Bergman (voir Jean Proal, Anna-Eva Bergman, Hans Hartung: une amitié créatrice), Louis Pons… ou sculpteurs. Il fut ami de plusieurs passeurs d’art, tels Lucien Henry et Tony Spinazzola. lire l’article sur : hauteprovenceinfo.com Farandole, accompagnée des œuvres de Hans Hartung à la Fondation Hartung-Bergman.  

Dans la houle des mots

Dans la houle des mots Rencontres, lectures, échanges… Initiés en 2014, année du 110ème anniversaire de la naissance de Jean Proal, ces rendez-vous s’inscrivent dans une dynamique d’actions conformes à l’objectif statutaire de l’association des Amis de Jean Proal (contribuer à la diffusion et au rayonnement de l’œuvre de Jean Proal), afin de sensibiliser et de fidéliser un nombre toujours plus important de personnes autour de Jean Proal et de son œuvre. ➤ voir la programmation en bas de page… Les lectures Suivant des thématiques différentes, ces lectures servent de prétexte pour s’arrêter un moment avec Jean Proal,  nous permettent de parcourir une œuvre singulière et originale qui place l’homme et la nature sur un même plan de vie, dans une inséparabilité et une communion réciproques… Bien au-delà du « régionalisme » dans lequel certains ont trop souvent tenté de le réduire, Jean Proal porte un regard bien plus universel qu’il n’y paraît au premier abord, sur les êtres et les choses qu’il peint respectueusement en révélant chez eux — comme à leur insu parfois — toute la richesse de leur humanité. « Eveilleur, réveilleur des interstices où dort l’inaccompli — de sa promesse toujours à l’horizon — il nous rappelle cette part plus humaine qui ne cède jamais tout à fait au quotidien même le plus ingrat. (…) Son écriture (…) nous offre à prendre entre nos mains, peut-être à consoler, le visage de tendresse enfouie que ses personnages, presque tous, laissent surgir dans un provisoire bref tremblement, venu de leur abîme ou gommé, aussitôt… Lire la suite»

Le chemin et les images de Pierre-Albert Jourdan

Le chemin et les images de Pierre-Albert Jourdan Les 6 & 7 février 2014 Université Jean Moulin Lyon 3 6, cours Albert Thomas 69008 LYON Après avoir exposé au cours de l’automne 2011 à la Maison des Métiers du Livre de Forcalquier une séries d’œuvres picturales autour d’Albert Jourdan, cet ami de Char, Michaux, Bonnefoy, l’AAJP vous invite à participer au colloque organisé par le centre de recherche MARGE de l’Université Jean Moulin-Lyon 3, intitulé « Le Chemin et les images de Pierre-Albert Jourdan ». « Ne parlez de poésie qu’à voix basse… Écrire est une façon de veiller. De veiller sur soi et de veiller tout court » in Sandales de paille. Cette manifestation organisée par Jérôme Thélot et François Lallier, aura lieu dans la salle d’exposition de la bibliothèque de la manufacture des tabacs, et se clora le 7 février avec la projection d’un film réalisé par Lyon 3 sur Pierre Albert Jourdan.   Cette rencontre donnera en outre lieu à une exposition de peintures du poète, qui se déroulera du 28 janvier 2014 au 21 février 2014, et dont le vernissage aura lieu le 6 février à 18h. Le programme complet de ces deux journées se trouve sur le site Fabula, cliquez ici…  

Dialogue avec Jean Proal

Interview Radio Les 5 et 8 décembre 2013 Elisabeth Marchessaux reçoit Anne-Marie Vidal dans les studios de Radio Dialogue.   Un dialogue avec Jean Proal s’est instauré dans le cadre de l’émission Terre de Provence, au cours de laquelle Madame Elisabeth Marchessaux s’est entretenue avec Anne-Marie Vidal pour parler de Jean Proal et présenter l’association des Amis de Jean Proal. Entretien diffusé en direct sur internet : http://www.radiodialogue.fr/index.php le 5 décembre 2013 à 9h30 et 16h30 le 8 décembre 2013 à 17h00 Radio Dialogue est membre de l’association des Amis de Jean Proal depuis 2010 Jean Proal et la radiophonie C’est dans le domaine de la radiophonie qu’il a développé, parfois fait basculer, le plus de projets prévus pour le théâtre ou le cinéma. C’est là aussi qu’il a le mieux réussi à faire passer ses créations ou adaptations. D’abord, sa réussite radiophonique la plus importante est sans aucun doute Histoire de Lou (partie I) dans une émission de Pierre Loiselet à Paris Inter RDF. Elle sera programmée deux fois en 1951. Elle sera souvent retransmise : en 1953 à la radio belge, de 55 à 57 à radio-Lausanne (Parties I et II, 3 fois), en 56 à radio-Marseille – le texte qui en serait l’exacte transcription n’apparaît pas dans le fonds. On trouve aussi une adaptation anglaise d’Histoire de Lou, The wolf and Lou. […] En outre, en 1959-60, à radio-Marseille, des extraits de ses ouvrages ou quelques textes publiés dans des revues ou journaux ont été diffusés : Chantemerle (Suite montagnarde), Vivante Aigues-mortes, Printemps… Lire la suite»

Soirée Jean Proal

Soirée Jean Proal 19 septembre 2013 à 19h15 Librairie l’Arbousier Place de la Poste 04700 Lurs Après Lucien Jacques, en juillet, la Librairie l’Arbousier rend hommage à Jean Proal dont il fut l’ami. Comme lui, Jean Proal, cultivait l’amitié et prenait très au sérieux « le métier d’ami ». Dès l’enfance, dans son village de Seyne-les-Alpes, il fut l’ami de tous. Plus tard, ce receveur de l’enregistrement devenu écrivain, fut l’ami des créateurs. Bien évidemment, il fut proche de la confrérie des romanciers de la haute et basse Provence, de Marie Mauron, Thyde Monnier, Maria Borrély, Jean Giono et aussi du cinéaste Henri Calef, qui adaptera son roman Bagarres, du collectionneur et galeriste Lucien Henry et des peintres Anna-Eva Bergman et Hans Hartung dont les œuvres sont exposées jusqu’au 28 septembre à la Maison des Métiers du Livre à Forcalquier. À travers ces amitiés nous évoquerons, par les lectures et les commentaires de Anne-Marie Vidal de l’association des Amis de Jean Proal, l’immense écrivain que fut Jean Proal.

L’homme et les bêtes : chasse et initiation chez Jean Proal et Henri Bosco

Chasse et initiation chez Jean Proal et Henri Bosco les 14-15-16 novembre 2012 Colloque sur le « roman rustique animalier » Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 Maison de la Recherche 4 rue des Irlandais 75005 Paris   Communication de Fanny Déchanet qui a choisi de parler de Tempête de printemps et À hauteur d’homme pour évoquer la transcription de la chasse, en parallèle avec le roman d’Henri Bosco, Le Sanglier.     La notion de « roman rustique » paraît aujourd’hui bien désuète et Paul Vernois qui en dressait la typologie dans son Roman rustique de George Sand à Ramuz le regrettait déjà en 1962. Pourtant il s’en tenait lui-même à une définition du genre très étroite : « Peut être qualifié de rustique […] tout roman qui s’inscrit dans le cadre exclusif de la campagne et dont les protagonistes essentiels sont des paysans. » C’était non seulement figer la ruralité dans une réalité historique aujourd’hui dépassée, mais cela justifiait en outre de laisser de côté des textes parlant « moins de la campagne que des animaux qui l’habitent »… Or, il nous semble que des auteurs comme Pergaud ou Genevoix, par exemple, présentent justement l’intérêt de décrire des « communautés hybrides » et qu’il conviendrait donc d’associer le genre du roman rustique à des récits traitant du monde rural et de l’animalité, du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Dans le cadre du programme ANR « Animots : animaux et animalité dans la littérature de langue française (XXe-XXIe siècles) »,… Lire la suite»

Jean Proal et Jean Giono, échange épistolaire

Jean Proal et Jean Giono, échange épistolaire le 20 septembre 2012 à 19h00 Conférence de Sylvie Vignes et lecture d’Anne-Marie Vidal. Librairie La Carline 13 Bd. des Martyrs de la Résistance 04300 Forcalquier Tél. 04 92 75 01 25 A la suite de l’édition du Bulletin n°6 des Amis de Jean Proal, paru en juin 2012, Sylvie Vigne (université de Toulouse) et Anne-Marie Vidal retracent l’échange de correspondance entre les deux Jean, Proal et Giono. L’intérêt de cette correspondance – outre l’aspect des descriptions de souci des auteurs face aux éditeurs, les confidences… réside dans le fait que sont évoquées leurs amitiés communes, notamment avec les Borélly. Ils ont été en contact ou en amitié avec bien des mêmes figures du monde littéraire dont Alexandre Arnoux, Henri Pourrat, Lucien Jacques… Cet échange est un témoignage de rencontre humaine avec deux vibrations différentes, chacun sensible à l’émergence de l’écriture de l’autre et tous deux, plus ou moins, à l’aube de leur création. Sylvie Vigne – lectrice estimée des ‘gioniens’ et depuis peu des ‘proaliens’ – donne poids et saveur à cet échange épistolaire en tissant les deux versants.  

Jean Proal, écrivain de l’aventure humaine

Jean Proal, écrivain de l’aventure humaine du 6 avril au 4 mai 2012 Maison de Pays Ventoux-Comtat Venaissin Office de tourisme 84200 Carpentras Exposition proposée par les Carnets du Ventoux en collaboration avec les Amis de Jean PROAL. Cette exposition constitue l’un des nombreux rendez-vous gratuits programmés par les Carnets du Ventoux qui consacrent un dossier spécial dans son numéro d’avril. Samedi 14 avril : visite commentée de l’exposition de 16h00 à 18h00. Dimanche 29 avril à 9h30 : rando-lecture dans le Ventoux avec Paul Peyre et Vincent Siano. Vendredi 4 mai à 20h30 : conférence « Jean Proal ou l’étrange fusion entre l’être et la nature » par Anne Marie Vidal, lectures de Yves Mugler, à la chapelle des Pénitents à CAROMB. Samedi 12 mai à 17h00 : conférence « Jean Proal, des Alpes au Ventoux, un itinéraire littéraire » par Paul Peyre, à la mairie de Malaucène. Samedi 9 juin à 18h00 : lecture autour de Bagarres et Suite montagnarde au Mont Serein par Paul Peyre et V. Siano.

Jean Proal, écrivain d’ombre et de lumière

Jean Proal, écrivain d’ombre et de lumière le 23 mars 2012 à 20h30 Présentation par Fanny Déchanet et lecture publique de Yves Mugler Mairie de Velanne Le Bourg 38620 VELANNE Tél : 04 76 07 60 82 Proposée par l’association Acacias, Michel Ballerini avec l’aide de la municipalité de Velanne. Entrée libre.   Une odeur de Haute-Provence planait dans la salle du conseil de la mairie, vendredi. Une soirée lecture était organisée par l’association Acacias, la mairie de Velanne, avec le soutien de l’association des Amis de Jean Proal. Fanny Déchanet, professeur de lettres, a présenté l’auteur. Yves Mugler, comédien et artiste interprète, a lu des extraits. L’auteur (1904/1969) était ce que l’on appelle aujourd’hui un sans-grade. Il n’a connu la gloire mais son style bien trempé n’a laissé personne indifférent lors de la soirée. Le Dauphiné Libéré – 26/03/2012

Redécouvrir Jean Proal

L’œuvre d’art vaut par ce qu’elle peut contenir de valeur humaine le 7 décembre 2011 Université Stendhal, Grenoble 3, BU Droit-Lettres 1180 Avenue Centrale, 38400 Saint-Martin-d’Hères  Journée d’Études du Centre É.CRI.RE, TRAVERSES 19-21, organisée par Fanny Déchanet-Platz. Programme Toutes les lectures d’extraits de textes de Jean Proal seront réalisées par Yves Mugler avant chaque communication… Lecture inaugurale : Carnet de route Introductions par Fanny Déchanet Anne-Marie Vidal (Amis de Jean Proal) : Le creuset de l’homme et de l’œuvre au fil de la correspondance Sylvie Vignes (U. Toulouse Le Mirail) : Entre chien et loup, vertiges de l’entre-deux dans Tempête de printemps de Jean Proal Jean-François Massol (U. Stendhal) : L’enfant petit Lou et la Nature : cheminements, valeurs, énigmes Inauguration des expositions Jean Proal – André Not (U. de Provence) : L’écriture paroxystique des personnages dans De sel et de cendre Fanny Déchanet (U. Stendhal) : Bagarres de Jean Proal, une tragédie ? Jacques Poirier (U. de Bourgogne) : Les Arnaud ou le roman de l’existence Débat et conclusions Lecture : Thérèse au soir (texte intégral de la nouvelle de Suite montagnarde) Exposition En relation avec la journée d’étude « L’oeuvre d’art vaut par ce qu’elle peut contenir de valeur humaine – Redécouvrir Jean Proal », le centre E.CRI.RE de l’équipe Traverses 19-21 de l’Université Stendhal – Grenoble 3, propose, du 24 novembre au 17 décembre 2011, une exposition de documents d’archives tirés du fonds Jean Proal des Archives Départementales de Digne. À partir de ce fonds, qui contient près de 4000 documents (correspondance, manuscrits, tapuscrits, coupures de presse, éditions princeps, livres d’artiste), l’exposition vise à mettre en valeur l’écrivain qu’était Jean Proal (1904-1969) en privilégiant les… Lire la suite»

Colloques des auteurs méconnus du XXe siècle

Colloque des auteurs méconnus du XXe siècle les 13-14 octobre 2011 Université Charles-de-Gaulle – Lille 3 3 Rue du Barreau 59650 Villeneuve-d’Ascq Tél. 03 20 41 60 00 Colloque organisé par le Centre Roman 20-50 (E.A. 1061 / ALITHILA), la Chaire de recherche du Canada sur le roman moderne (Université du Québec à Chicoutimi) et le Centre Jacques-Petit (E.A. 3187 ‑ Université de Franche-Comté). Intervention de Fanny Déchanet-Platz : « Les trois premiers romans de Jean Proal face aux éditeurs : poétique et réception d’un méconnu au reflet de sa correspondance ». PROGRAMME Jeudi 13 octobre 9h ‑ Ouverture 9h15 ‑ Juliette Lormier (Lille 3) : Paul-Jean Toulet : l’aventure romanesque et fantaisiste 9h45 ‑ Clément Dessy (Université Libre de Bruxelles) : Claude Anet, romancier-reporter 10h15 ‑ Nathalie Declochez (Bon-Encontre) : Emmanuel Debousquet, la vie à fleur de pin 10h45 ‑ Discussion & pause 11h15‑ Caroline Juliot (U. du Maine) : Maurice Magre ou la vie est un songe 11h45 ‑ Hélène Baty-Delalande (Nanterre) : Jean Schlumberger, l’austérité de l’épure 12h15 ‑ Discussion & repas 14h ‑ Alexis Buffet (Lyon 2) : Luc Durtain à la conquête du monde 14h30 ‑ Véronique Trottier (UQAC) : La banale tragédie de la misère anonyme chez Antonine Coullet-Tessier 15h ‑ Anne Mathieu (Nancy 2) : Simone Téry et la construction mythique de la guerre d’Espagne 15h30 ‑ Discussion & pause 16h ‑ Patrick Bergeron (U. du Nouveau-Brunswick) : Renée Dunan, le roman de l’aventurière ou l’aventurière du roman 16h30 ‑ Raymond Huard (Montpellier 3) : Jeanne Galzy, exploratrice des passions féminines 17h ‑ Discussion Vendredi 14 octobre 9h ‑ Pierre… Lire la suite»

Pierre-Albert Jourdan ou le souci de la nudité d’être

Pierre-Albert Jourdan ou le souci de la nudité d’être du 20 septembre au 6 octobre 2011 Maison des Métiers du Livre de Forcalquier 4 avenue de l’Observatoire 04300 Forcalquier Plan Ouvert tous les jours de 15h00 à 18h00. Exposition d’œuvres picturales autour d’Albert Jourdan : gouaches, dessins, encres de Chine, photographies, manuscrits, ouvrages et traductions… « Ne parlez de poésie qu’à voix basse… Écrire est une façon de veiller. De veiller sur soi et de veiller tout court ». in Sandales de paille. Les Amis de Jean Proal invitent – autour de leur Assemblée Générale – à découvrir cet ami de Char, Michaux, Bonnefoy… sous l’aimable attention, voire la présence, de Philippe Jaccottet, Gilles & Geneviève Jourdan. Inauguration et conférence d’Elodie Meunier le 24 septembre 2011 à 15h00 Elodie Meunier a réalisé l’étude de référence sur Pierre-Albert Jourdan, Pierre-Albert Jourdan, l’écriture poétique comme voie spirituelle (Ed. du Cygne. Collection Portraits littéraires – Paris 2013). http://www.editionsducygne.com/editions-du-cygne-pierre-albert-jourdan.html Son site web : http://pierrealbert.jourdan.free.fr/fpaj3.html, vous fournira toutes les information possibles sur les publications, essais, manifestations… à propos de l’oeuvre de Pierre-Albert Jourdan.   Pour aller plus loin… Des « Ajouts à Fragments » ont été publiés par François Lallier, aux éditions Poliphile en novembre 2011 (Poliphile@françois lallier.com).   Les Actes du colloque Pierre-Albert Jourdan de l’université Jean Moulin – Lyon 3 doivent paraître au printemps 2016 (Ed. Aden). Cette publication comportera un inédit : Paysage du corps.   Giacomo Cerrai, poète et traducteur italien, propose des traductions de Pierre-Albert Jourdan sur son  blog : http://ellisse.altervista.org/index.php?/archives/407-Pierre-Albert-Jourdan-poeta-sconosciuto.html