Jean Proal

Assemblée Générale de l’AAJP

Assemblée Générale de l'AAJP. Bilan et Projets : Résidence d'auteur, 20 ans de l'AAJP, cinquantenaire du décès de Jean Proal, etc....

Logo-AAJPAssemblée Générale de l’AAJP

Samedi 30 septembre
Dimanche 1er octobre 2017

Maison des Métiers du Livre
4 avenue de l’Observatoire
04300 Forcalquier
Tél. 06 88 10 70 63

Assemblée Générale annuelle de l’Association des Amis de Jean Proal

Assemblée Générale

Programme (à confirmer)

Samedi 30 septembre

De 10h00 à 12h00

  • Assemblée Générale : seront présentés, entre autres, d’importants projets pour 2018 et 2019
  • les 20 ans de l’AAJP
  • une résidence d’auteur
  • cinquantenaire du décès de Proal

De 12h15 à 14h15

  • Repas

De 14h30 à 16h30

  • Lecture : les amitiés (leur importance et le sens de l’amitié) dans la vie de Proal, par Anne-Marie Vidal
  • Projection d’un petit film d’1/4 d’heure sur Hans Hartung
  • Présentation et brève lecture de la revue n° 11 “Frontières indécises” notamment à propos de l’inédit La petite lumière

À 17h00

  • Projection du film Les enfants du Paradis, avec Arletty, Jean-Louis Barrault, etc., salle du Bourguet
Assemblée Générale

Maquette d’affiche pour Les enfants du paradis © Droits réservés

Éternelle figure du cinéma français, la belle Garance/Arletty fait tourner la tête des personnages du Paris de 1830 : le mime Deburau et le comédien Frédérick Lemaître, qui rêvent de gloire, et le voleur et assassin Lacenaire, qui rêve, lui, de tout renverser. C’est l’amour qui s’en chargera.

Écrit par Jacques Prévert, le scénario des Enfants du paradis brille par sa formidable puissance romanesque, qui prend en écharpe plusieurs destins croisés et le temps qui passe — laissant une impression si poignante dans la seconde partie du film. Mais, dans le détail de chaque scène, Prévert se plaît surtout à souligner la fragilité de toute chose : l’ambition, la réussite, les sentiments, le bonheur et même le malheur, dont on n’a pas la force de faire une vraie tragédie, sauf sur scène. Une partition magnifique pour Carné, cinéaste au regard ému, émerveillé, capable de célébrer les apparences sans fermer les yeux sur la vérité. Comme ses comédiens, tous ici étonnants funambules, en équilibre entre la vie et sa représentation, la comédie et le drame.

Dimanche 1er octobre

De 10h00 à 13h00 :

  • échanges sur les projets
  • lectures de quelques membres du Comité Lire Jean Proal
assemblée générale

Jean Proal © Proal

Vous serez les bienvenus avec vos amis aussi.
Transmettez le plus possible et encore plus oralement si vous pouvez…