Jean Proal

50 ans après, Jean Proal – aujourd’hui et demain

Exposition, lectures et rencontres autour de Jean Proal, 50 ans après sa mort, à la Maison du Tourisme et du Territoire de Forcalquier....

Signature Jean Proal50 ans après… Jean Proal – aujourd’hui & demain

du 25 octobre au 14 novembre 2018 (sauf mardi et dimanche)

Maison du Tourisme et du Territoire
Place du Bourguet
04300 Forcalquier
Tél. 04 92 75 10 02

 

Expositions autour de Jean Proal 

– de la médiathèque départementale des Alpes-de-Haute-Provence

– d’affiches et de la Presse pour les rencontres organisées depuis 20 ans par l’AAJP,

– d’articles de Presse du vivant de l’auteur et depuis vingt ans anniversaire de la création de l’AAJP

Expositions et Ventes d’ouvrages avec les éditeurs de la Maison des métiers du Livre :

Le port a jauni,
C’est-à-dire éditions,
Le mot fou

Lectures présentation et Vernissage

le lundi 5 novembre à partir de 15h45 avec notamment une lecture d’extraits du Journal d’Al Sola de Jean Proal (inédit parution février 2019).

Les amis de Jean Proal : www.jeanproal.org amis.jean.proal@orange.fr
Tél. 04 92 74 87 11 ou 06 88 10 70 63

Extrait du Journal d’Al Sola (dernier ouvrage de l’auteur – inédit parution 1er bimestre 2019)

[…] mes livres passés, les plus oubliés, les plus “épuisés”, les plus radicalement “non lus” ne prendront leur sens et leur portée que lorsque je ne pourrai plus leur ajouter une ligne, un mot, une intention (et je dis leur ajouter, mais je veux dire ajouter à mon “œuvre”) c’est-à-dire lorsque je serai mort. Ici aussi, ici peut-être surtout, intervient le “sculpter le visage de sa mort” de Rilke qui est en réalité sculpter le visage de sa vie. Toute minute de ma vie à venir peut défigurer (transfigurer, aussi : changer le visage) ma vie tout entière. Toute page nouvelle peut modifier, renier même tout ce que j’ai écrit. Et si la dernière pensée consciente, si la dernière phrase, si le visage de la mort, prennent un tel relief c’est qu’à cette seconde (et il faut considérer que c’est la seconde où on ne peut plus mentir ou se tromper), à cette seconde, ils séparent à jamais ou font coïncider pour toujours les deux images (ou les multiples images) : ce que l’on a cru être et ce que l’on était. La découverte de cet instrument de photographie qu’on appelle un télémètre couplé m’a troublé : une mollette qu’on tourne et les deux images – dont il est impossible de savoir laquelle est la vraie – se rapprochent, se superposent, se confondent et, de surcroît, précisent, approfondissent la seule image qui prend son sens de vérité, la “mettent au point” comme ils disent –, et c’est peut-être tout ce que je demande à ma mort.

Les éditions C’est-à-dire

présentent un catalogue assez vaste et riche, surtout aux frontières de l’histoire et la sociologie ; et notamment elles proposent des présentations de témoignages montrant la place centrale que tient dans notre histoire la Grande Guerre, bien au-delà de la limite chronologique 14-18.
Tél. 04 92 74 87 11Vivre à l'arrière durant la Grande Guerre

Les éditions Le port a jauni

publient des albums jeunesse bilingues et des ouvrages poétiques en français et en arabe. Les livres bilingues sont imaginés et conçus pour jouer avec le double sens de lecture du français et de l’arabe.
leportajauni.fr

Les chaises

 

Les éditions Le mot fou

participent, grâce à ses animations et ses cabarets, à la valorisation du texte vivant. Aujourd’hui transformée en association, la maison d’édition existe grâce à ses auteurs et à une petite équipe de bénévoles.
lemotfou.com

Repas de fiel